Les CFD sur les marchés boursiers : comment ça marche ?

Aujourd’hui nous allons faire un point sur les Contrats De Différence, plus communément appelés « CFD » sur les marchés boursiers. Ces produits dérivés sont très attractifs et pourtant ils présentent un taux de risque élevé en se nourrissant de la volatilité des marchés. Voyons quels sont les avantages et inconvénients de ces instruments financiers dérivés et comment faire appel à un broker de confiance pour réaliser un bel investissement.

Les avantages des CFD et l’effet de levier

Voici les avantages que présentent les CFD pour un investisseur :

  • Il spécule sur la variation du cours de la bourse sans être propriétaire de l’action si le produit est une action.
  • L’intérêt réside dans un fort effet de levier qui n’existe pas sur les actions classiques. Dans ce cas-là une variation de 1 % du sous-jacent implique une variation de 10% de mon capital
  • Il n y a pas de commissions de négociation sur les indices et produits à spread
  • Il y a de nombreuses possibilités de sous-jacents accessibles facilement
  • L’intérêt est grand en période de forte volatilité des cours
  • Il n’y a pas l’influence d’un émetteur comme le teneur de marché
  • Pour être prudent il faut utiliser les CFD avec un ordre stop afin de fixer un plafond pour réduire le risque même si ces produits reposent quand même à la base sur de la spéculation
  • On peut avoir accès à des contrats avec un compte unique libellé en euros
  • Il y a une notion de transparence puisque on observe les prix en temps réel sur les marchés
  • On a une couverture vaste des marchés avec une position d’acheteur ou de vendeur et un accès aux actions, changes, indices, taux, matières premières ou encore métaux précieux.

La volatilité du marché présente un risque

Les inconvénients des CFD pour un investisseur résident principalement dans le principe d’effet de levier. Si le potentiel de gains est ainsi multiplié, le potentiel de pertes l’est aussi et le risque est fort. On peut ainsi perdre plus que le dépôt de garantie de l’investissement initial.

L’effet de levier multiplie favorablement ou non le capital

L’effet de levier multiplie favorablement ou non le capital

Les CFD ne sont pas très intéressants sur le long terme.

Pour conclure, vous l’avez compris, les CFD sont un produit de spéculation où l’inconnue est une variable non négligeable. L’investisseur peut tenter de jouer avec les CFD à court terme s’il a des liquidités à investir et a compris le système d’un marché à forte volatilité. Il doit bien choisir le broker pour la négociation bid-ask. C’est la loi de l’offre et de la demande.

C’est un risque à prendre !

2 Responses to Les CFD sur les marchés boursiers : comment ça marche ?

  1. Bonjour,

    Comme le dit l’auteur de l’article, les CFD s’adressent à ceux qui ont déjà une bonne connaissance des mécanismes boursiers. Surtout, il faut disposer d’un portefeuille assez élevé pour véritablement espérer obtenir des avantages. Avec la bourse, il faut y aller étape par étape, et être patient. On ne devient pas expert du jour au lendemain. Et même en s’y connaissant on est jamais à l’abri d’un erreur ou d’une mauvaise surprise.

  2. La reference concernant le sujet, on en veut plus merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>