Tout pour une indemnisation correcte de votre voiture en cas de dégât

Quand il s’agit d’assurance, il faut toujours être prudent et vigilant. En effet, quand il est question des procédures d’indemnisation pour les victimes de dommages matériels et corporels, les lois sont très strictes à ce sujet. En dépit de cela, il faut cependant admettre que dans la pratique, l’indemnisation repose surtout sur le comportement des compagnies d’assurance.

En effet, si certaines s’occupent de votre cas rapidement et vous indemnisent à hauteur des dommages que vous avez subis, d’autres ne jouent pas carte sur table et traînent les pieds quand il s’agit de vous régler  les indemnisations en rapport avec votre contrat.

Il y en a même certaines qui inventent des tonnes de raisons pour faire en sorte que le dossier n’aboutisse pas ou vous font passer pour des menteurs rien que pour ne pas payer la somme qui vous est due. C’est surtout à cause de cela que j’ai décidé de vous écrire cet article aujourd’hui. En effet, pour prétendre à une indemnisation, vous devez commencer par connaître vos droits afin de le faire appliquer.

batterie-voiture

Vol de voiture

             Dans le cas d’un vol de voiture, vous devez savoir que le remboursement dans ce genre de cas correspond souvent au prix d’occasion de la voiture si cette dernière a plus de six mois. La question que vous vous posez sans doute est comment allez-vous être indemnisé ? En réalité, cela va dépendre du sort de votre voiture.

             Si elle n’est pas retrouvée dans les 30 jours qui suivent le vol, l’assureur vous proposera sans doute une indemnisation correspondant à sa valeur vénale ou bien à sa valeur de remplacement, bien évidemment après l’application d’une éventuelle franchise.

             Si votre voiture a moins de six mois, elle sera considérée comme neuve et vous devriez recevoir une indemnisation correspondant au prix d’achat de votre voiture, bien évidemment avec une facture à l’appui.

             Dans le cas où votre voiture a été retrouvée, vous devez reprendre celle-ci, mais attention. Votre assureur devra prendre en charge les frais de réparation si la voiture a été endommagée par le voleur, si ces frais n’excèdent pas la valeur vénale de votre véhicule.

             Si votre véhicule est retrouvé après les 30 jours et que vous avez déjà bénéficié d’une indemnisation, vous avez le choix entre reprendre votre voiture et restituer l’indemnisation ou bien garder l’argent et laisser la voiture.

Dans le cas d’un véhicule endommagé

             Si votre voiture se retrouve immobilisée après un accident et que vous avez dû remorquer celle-ci chez un garagiste, je tiens à vous rappeler que dans ce genre de cas, les questions financières priment moins que les questions de sécurité.

             En effet, votre auto sera prise en charge par votre assurance, surtout si vous avez opté pour une assurance tous risques, vous n’aurez rien à payer. Le tout est de savoir si votre voiture peut être remise en circulation. C’est ainsi un expert qui va décider de cela en analysant l’état de votre voiture sur la base de l’état de la carrosserie, l’efficacité du freinage, mais aussi la fiabilité de la direction et la protection des passagers.

             Si tout va bien, après réparation, votre véhicule pourra être remis en service ou bien vous pouvez vendre ce dernier si vous le souhaitez. Si ce n’est pas le cas, vous verrez votre carte grise confisquée et devrez attendre la fin des réparations pour pouvoir reprendre le volant de votre voiture après un nouvel examen de la part d’un expert.

             Sachez que certaines garanties d’assistance dans les contrats tous risques vous donnent accès dans certains cas au prêt d’en véhicule que vous pourrez ainsi utiliser le temps de faire les réparations sur la vôtre, surtout durant les 10 premiers jours.

entretien-voiture

Dans le cas d’une voiture irréparable

             Une voiture est déclarée irréparable par l’assureur si les frais de réparation de cette dernière excèdent sa valeur. Aussi, si vous êtes bien assuré et que vous n’êtes pas responsable du sinistre qui a mis votre voiture dans un tel état, votre assureur doit vous proposer une offre que vous serez libre d’accepter ou bien de refuser.

             Dans effet, dans les 15 jours qui suivent la déclaration du sinistre, votre assureur doit vous présenter une offre, qui variera en fonction de la décision que vous prendrez. Si vous décidez de refuser l’offre de votre assurance, je vous conseille de bien y réfléchir avant.

             En effet, vous devrez payer les frais de réparation, surtout la différence entre le montant des dépenses et l’indemnisation offerte par votre assurance, et cela peut vous coûter cher dans tous les cas. Vous pouvez aussi accepter l’indemnisation et céder votre voiture à l’assureur.

             Si telle est votre décision, il peut se passer trois choses : soit vous serez indemnisé à hauteur de la valeur vénale de votre voiture, soit vous serez indemnisé à la valeur du catalogue, si la voiture est neuve, donc si elle a moins de six mois, soit ils vous paient la valeur agréée, c’est-à-dire une valeur qui sera donnée par un expert. Cette dernière mesure concerne surtout les voitures de collection.

One Response to Tout pour une indemnisation correcte de votre voiture en cas de dégât

  1. Merci de ces informations, vous avez repris des cas assez fréquents bien que cela ne soit pas tout en ce qui concerne la couverture des assurances. Je me suis fait volé ma voiture il y a une semaine, toujours pas de nouvelles de mon assureur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *