Sachez opter pour les services d’un avocat

Il y a certaines situations où on voudrait tout sauf faire appel à un avocat. D’un, parce que ça coûte hyper cher ; de deux, parce qu’on n’a aucune envie qu’il officialise un truc qu’on pourrait encore (peut-être sauver) par la suite.

Mais soyez réalistes : quand vous payez les services d’un avocat, c’est parce que vous ne pouvez plus faire autrement. Avant de vous précipite et d’accumuler les factures des prestations, je vais vous donner une petite idée des situations où vous n’avez pas besoin de l’aide d’un pro, histoire que vous sachiez opter pour les services d’un avocat juste quand c’est vraiment indispensable.

loi-conseils

Les contrôles sans avocats

Si vous passez par un contrôle de vos fiscalités, vous n’avez aucune obligation de demander l’assistance d’un avocat. À moins que vous ne baigniez dans des affaires louches ou que vous n’avez des choses à cacher, l’aide d’un bonhomme en costume est inutile.

On ne va pas se mentir : on flippe bien fort rien qu’à l’idée de se faire contrôler. Mais au final, un contrôle fiscal fait partie de la routine, et ce n’est pas ce qui risque de vous attirer des problèmes si vous êtes réglo.

D’ailleurs, vous pouvez tout aussi bien contester les décisions qui ont été prises une fois le contrôle effectué, toujours sans l’aide d’un avocat ! Inutile donc de sauter sur l’occasion pour vider vainement votre portemonnaie.

Régler une injonction sans avocat

Qui a dit que faire appel à un avocat était indispensable quand il s’agissait de régler une injonction de payer ou de faire ? Que ce soit pour signifier que l’on vous doit de l’argent ou que vous attendez toujours qu’un service que vous avez payé soit réalisé, vous pourrez vous en sortir seul.

En général, régler une injonction fait partie des affaires courantes. Autant dire qu’il n’y a pas vraiment de quoi se tracasser, et que les décisions sont tout ce qu’il y a de plus juste. Il faut cependant noter que le montant des litiges ne doit pas dépasser 10.000€. Sinon, vous aurez bel et bien besoin des services d’un avocat.

Pour fixer un litige entre commerçants

Sauf cas exceptionnels, les litiges entre commerçants ne nécessitent pas l’intervention d’un avocat. Si vous devez vous présenter devant le tribunal du commerce, vous pouvez donc y aller les mains dans les poches, tout seul comme un grand. De plus, les procédures orales sont admises, ce qui facilite les choses.

One Response to Sachez opter pour les services d’un avocat

  1. Il y a encore d’autres situations, peut-être moins courantes, où on peut aussi s’en sortir sans dépenser un rond en frais d’avocats. Pour ma part, je ne conseille les recours aux pros que lorsqu’on ne peut décidément pas faire le boulot seul ou qu’on n’est pas capable de bien défendre ses intérêts. Sinon, c’est de l’argent jeté par les fenêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *