L’assurance moto : tout ce que vous devez savoir pour votre deux roues

Du moment que vous choisissez de monter un véhicule et de le conduire, que ce soit une voiture ou un deux roues, il devient indispensable de bien assurer ce dernier.  Mais voilà, aujourd’hui la concurrence est féroce entre les différentes compagnies d’assurance, aussi les offres fusent. On ne sait pas toujours où donner de la tête ni quelle offre choisir pour bien assurer ses arrières. Les accidents ne sont jamais très loin quand on monte une moto.

Je suis désolé de le dire, mais une grande partie des accidents qui se produisent impliquent un deux-roues, aussi il vous faut vous protéger. Comprendre le système de malus et de bonus devient aussi indispensable quand vous conduisez une moto ou un scooter. De même, si vous voulez résilier le contrat d’assurance de votre moto, il va falloir faire quelques démarches nécessaires. Si on parlait de tout ceci dans ce cas ?

moto-copie-2

Comment bien choisir votre assurance auto ?

               Si c’est la première fois que vous assurez un deux roues, vous aurez sans doute un peu de mal à vous y retrouver dans toutes les offres d’assurance qui vous seront proposées. Ne prenez pas ceci comme une corvée, au contraire, plus vous aurez d’offres, plus vous pourrez choisir en fonction de vos besoins, aussi ne vous adressez pas qu’à une société pour commencer. Demandez des infos dans plusieurs sociétés d’assurance.

               En la matière, on peut généralement trouver trois types d’assurance en réalité, à commencer par l’assurance responsabilité civile qui reste le minimum en la matière. En cas d’accident, ce type d’assurance permet ainsi d’assurer les tiers auxquels vous avez pu causer des dommages physiques ou matériels, mais il n’assure ni votre moto ni votre personne. Je recommande surtout pour des motos qui n’ont pas beaucoup de valeur (acheté d’occasion ou pas trop cher).

               Ensuite, il y a les assurances intermédiaires qui offrent plusieurs autres couvertures pour leur part, notamment pour votre véhicule en cas de dommage sur ce dernier, mais aussi pour les tiers qui auront subi un dommage à cause d’un accident dont vous êtes responsable. Attention à bien vous assurer du fait que votre moto sera prise en charge, que ce soit vous le responsable de l’accident ou que ce soit une autre personne.

               Enfin, il y a les assurances tous risques qui vous couvrent pour différentes sortes de problèmes, notamment pour les accidents que vous soyez le responsable ou non, mais aussi pour les vols, la dégradation de votre matériel et bien d’autres encore. N’oubliez pas de bien lire votre contrat d’assurance avant de le signer.

Comment fonctionne le système de malus ?

               Dans de nombreux contrats d’assurance, les compagnies ont pris le soin d’instaurer une clause malus-bonus afin de récompenser leurs clients comme il se doit pour bonne conduite ou bien dans le cas contraire les pénaliser parce qu’ils se sont mal comportés au cours de l’année.

Il s’agit ainsi d’un système de majoration-réduction de la prime d’assurance. Cela va surtout dépendre du nombre d’accidents et de sinistres au cours de l’année. Moins vous ferez d’accidents, plus vous avez des chances de voir certains de vos frais d’assurances réduites par un bonus.

Mais si au contraire, vous avez eu de nombreux soucis au cours de l’année comme un accident au cours des 12 mois précédant les 2 mois de la date de paiement de votre prime annuelle. Bien évidemment, les sinistres concernés sont ceux pour lesquels vous avez une part de responsabilité.

Pour ce système, tout se fait par coefficient. Vous devez ainsi commencer par un coefficient de référence 1 si vous avez été le responsable d’un accident au cours de l’année, vous voir ce coefficient majoré de 25 % soit 1,25. Vous devrez ainsi multiplier le coefficient 1 par 1,25 pour avoir votre prochain coefficient pour l’année qui suivra.

Je tiens aussi à préciser que si vous n’avez pas eu d’accident au cours des 3 dernières années et que vous avez donc réussi à cumuler les bonus, d’environ 50 % donc, dans le cas d’un premier accident, vous ne sera pas sanctionné par un malus.

Mais si jamais vous avez plusieurs accidents au cours de la même année, l’assureur va multiplier votre coefficient par 1,25 en fonction de ce nombre d’accidents, sans pouvoir excéder cependant les 3,50. Oui je sais, c’est tout un calcul, mais vous devrez prendre tout ceci en compte pour pouvoir calculer correctement vos dépenses.

moto-copie

Et pour les bonus ?

               Pour le bonus, c’est assez simple, juste l’inverse du malus. Si vous n’avez pas fait d’accident au cours de l’année, vous allez bénéficier d’un bonus. En effet, le coefficient 1 baissera de 5 % dans ce cas, soit de 0,95 contre 1,25 pour un malus. Votre nouveau coefficient pour l’année prochaine sera donc de 0,95 et ainsi de suite si vous ne faites as d’accidents.

               Attention, il y a quand même une limite imposée dans le domaine, une fois que vous avez atteint les 50 %, c’est-à-dire que vous arriviez à un coefficient de 0,50, le calcul d’un nouveau coefficient devra se faire autrement. Maintenant que vous avez toutes les infos en main, je pense que vous pourrez calculer votre prime annuelle sans souci.

Ce qu’il faut faire pour résilier votre contrat comme il faut

               La résiliation d’un contrat d’assurance moto est une démarche logique dans certaines situations. Il existe bien évidemment de nombreuses formalités dont vous devrez vous acquitter pour mettre fin à ce type de contrat.

               Normalement, cela devient indispensable quand vous vendez votre moto ou bien que vous décidiez de laisser tomber les deux roues pour passer à la voiture. Comme vous ne l’utiliserez plus, je pense que vous allez la vendre ou bien la donner votre moto.

 La résiliation d’un contrat d’assurance peut aussi se faire si vous avez trouvé une offre plus avantageuse dans une autre compagnie, si les tarifs pratiqués par votre assurance ne vous conviennent plus aussi et pour bien d’autres raisons encore.

               Comment se déroule la résiliation d’un contrat d’assurance ? C’est très simple en réalité, il suffit d’envoyer une lettre en recommandé à votre compagnie d’assurance pour manifester votre désir de mettre fin au contrat d’assurance que vous avez avec elle. Attention, il faut respecter certains délais cependant, 2 mois avant le paiement de la prochaine échéance dans le cas d’une vente, 30 jours si vous avez pris la décision de rompre le contrat pour des raisons de tarifs.

One Response to L’assurance moto : tout ce que vous devez savoir pour votre deux roues

  1. Je me demandais justement comment j’allais faire pour ma moto, je viens tout juste de l’avoir et j’essaie de me renseigner sur tout ce qui peut concerner les questions d’assurance. On m’a dit que les conducteurs novices ont du mal à trouver des contrats, est-ce vrai ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>