Contrôle technique véhicule

Le respect de la périodicité du contrôle technique (CT) est primordial pour garantir la sécurité routière. Cependant, il faut savoir que les types de contrôles et leur fréquence est variable en fonction du véhicule concerné.

Introduction et loi concernant le contrôle technique des véhicules

Les articles R. 323-1 à R. 323-5 du Code de la route encadrent le contrôle technique des véhicules en fonction de leurs types : légers, utilitaires, de collection… L’objectif est de soumettre le véhicule à un examen complet, ce qui implique parfois des points de contrôle spécifiques.

Passer le contrôle technique pour une voiture

Le contrôle technique est obligatoire pour toute voiture en état de marche mais aussi pour toute voiture que son propriétaire envisage de vendre. Les véhicules dont le PTAC (Poids total autorisé en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes sont concernés. La voiture est alors soumise à une inspection visuelle sans démontage, le premier contrôle technique étant à réaliser dans les 6 mois précédant la quatrième année de mise en circulation.

controle technique des véhicules

Passer le contrôle technique pour un véhicule GPL

Lorsque le véhicule carbure au GPL, des opérations de démontage peuvent être indispensables. Les délais sont identiques à ceux imposés aux véhicules particuliers.

Passer le contrôle technique pour une moto

Plusieurs propositions de loi visant l’obligation de réaliser un contrôle technique pour les 2 roues ont été émises depuis 2007. Cependant, aucun texte officiel n’a encore été adopté. L’obligation pourrait entrer en vigueur en 2022, conformément à la directive européenne 2014/45/UE.

Passer le contrôle technique pour les camionnettes

Les camionnettes d’un PTAC maximum de 3,5 tonnes sont soumises à un contrôle technique périodique, le premier étant à effectuer dans les 6 mois avant le 4ème anniversaire de la première mise en circulation. Ces véhicules sont également soumis à un contrôle technique complémentaire qui vise à évaluer leurs émissions polluantes.

Passer le contrôle technique pour les 4×4

Le contrôle technique des véhicules à 4 roues motrices s’effectue selon la même périodicité que celui des véhicules particuliers (tous les deux ans). Des outils plus spécifiques sont néanmoins nécessaires et des points de contrôles supplémentaires sont pris en compte.

Passer le contrôle technique pour votre camping-car

Les camping-cars désignés VASP (Véhicule Automoteur Spécialement Aménagé) sur leurs cartes grises sont soumis à un contrôle technique relativement classique si le PTAC n’excède pas les 3,5 tonnes. Au-delà, il est obligatoire de se rendre dans un centre pour poids-lourds.

Les autres véhicules devant passer un contrôle technique spécifique

  • Les poids-lourds sont soumis à un premier contrôle technique dans l’année qui suit leur première mise en circulation et tous les ans par la suite.
  • Tout véhicule destiné au transport en commun de personnes (TCP) doit faire l’objet d’un contrôle technique périodique tous les 6 mois. Le premier contrôle s’effectue 6 mois après la première mise en circulation.
  • Dans le cas d’une voiture de collection, les modalités d’application du contrôle technique dépendent notamment de l’année de première mise en circulation.

Dans tous les cas, pour l’ensemble des types de véhicule, le contrôle technique doit s’effectuer obligatoirement dans un centre de contrôles techniques agréés et faire l’objet de contre-visite en cas de défaillance majeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *